love u lovecraft [labo]

L’ÉQUIPE DE CRÉATION

love u lovecraft [lab] une création collective

Mise en scène Stacey Christodoulou

Avec Anana Rydvald, Sarah Carlsen, Dean Makarenko, Alexandra Montagnese et Cedrick Roy

Scénographie Amy Keith Costumes Marija Djordjevic Éclairages David Perreault Ninacs Direction de production et direction technique Richard Piquet
Dates du 16 au 20 avril 2013

Lieu Bain. St. Michel (5300 St Dominique, coin Maguire),

Horaire du mardi au samedi à 20 h 00

Billets Contribution volontaire

Réservations (514) 987-1774 x104


Synopsis

The Other Theatre se laisse envoûter par le monde de HP Lovecraft et exprime un peu d’horreur, un peu de peur. La disparition mystérieuse d’une jeune fille, les souvenirs brisés d’une mère, des prophéties, des jardins secrets, des jeux dans la forêt : autant d’histoires qui parlent de ce que l’on ne peut connaître, de ce que l’on ne peut nommer. Dans le cadre de son processus créatif, The Other Theatre invite le public à prendre part à un laboratoire d’une semaine pour pénétrer dans un monde désarticulé hors du temps. En anglais et en français. En collaboration avec Infinithéâtre.


Presse

Pour télécharger le communiqué de presse, veuillez appuyer ici.

Pour lire l’article dans CULT Montreal, veuillez appuyer ici.

“a surreal journey…  weird, but beautifully so… engaging and genuinely creepy … The cast is exceptionally strong, each member bringing a genuine spark to the different characters they portray and interacting with one another effortlessly. …a worthwhile, relevant piece of theatre.”


Andrea Stanford, www.bloodyunderrated.net,  le 18 avril 2013

Pour télécharger la revue de presse, veuillez appuyer ici.

« Au-delà de la reconstitution d’une histoire démembrée, l’obscurité règne dans l’expression corporelle et la chorégraphie de comédiens profondément ancrés dans le fondement de la pièce. Une peur, déchirante, innommable et macabre s’allie aussi à un éclairage violent au néon et des objets rouge sang. Tandis que le temps avance, on comprend très bien cette paralysie de l’inconnu sans savoir le synthétiser. La clôture nous tire enfin vers le néant de l’étrangeté de notre propre existence, les théories de l’après-vie, et notre grande incertitude fondatrice. »


Samar Besada, www.in-visibles.com, le 23 avril, 2013

Pour télécharger la revue de presse, veuillez appuyer ici.

« Quelquefois, on gagne son siège comme on retrouve une peur d’enfance, malaise fidèle qui ne quitte jamais vraiment la gaine de nos os. On s’y réinstalle avec une forme de confort, celle d’un cauchemar qu’on croirait aujourd’hui apaisé et tranquille, dompté qu’il serait par la distance, l’âge et l’habitude. Pourtant, l’effroi s’épand avec l’éternelle même aisance dans les replis familiers de nos cerveaux. »


Martin Hervé, www.artichautmag.com, le 23 avril 2013

Pour télécharger la revue de presse, veuillez appuyer ici.


Photos



Vidéo


Veuillez voir les quatre vidéos en bas :



partenaires


Can cou logo clear white lettering CALQ clear with white lettering